J'ai moonwalké, sans cesse, jusqu'à l'épuisement

16 jan. - 16 fév. 2013

Samuel Roy-Bois transformera le Bunker de PARISIAN LAUNDRY en un espace privé de performances, invitant ainsi le spectateur-participant à considérer les idées suivantes : Une éclipse n’est pas une disparition. De même, une personne n’est pas disparue si elle quitte une pièce pour passer dans une autre pièce. À travers l’exposition J’ai Moonwalké sans cesse jusqu’a l’épuisement l’artiste explore les idées autour de l’éloignement et la dissimulation. Cet approche implique une certaine narration, une chaine d’évènements: il y a un avant et un après. L’intérêt de Roy-Bois se situ entre ces deux moments et plus précisément la façon dont notre compréhension des lieux et évènements est étrangement renforcée par l’effacement. Son approche est multilatérale, elle consiste en trois éléments: une série de peintures monochromes sur photographies; 2. Une pièce dédiée à la pratique d’instruments de musique où le public est invité à jouer de la batterie, 3. Une édition très limitée du livre d’artiste synthétisant l’exposition.

Né à Québec, Samuel Roy-Bois habite maintenant Vancouver. Il détient un baccalauréat en arts visuels de l'Université Laval (Québec, 1996), et une maîtrise en arts de l'Université Concordia (Montréal, 2001). Ses oeuvres ont été présentées en Europe et à travers le Canada. Parmi ses expositions individuelles on retrouve I had a great trip despite a brutal feeling of cognitive dissonance, Artspeak, Vancouver, 2012; Polarizer, Southern Alberta Art Gallery, Lethbridge, 2009; Let us be up and doing... Contemporary art Gallery, Vancouver, 2008; Divertissements, Point éphémère, Paris, 2007; Improbable et ridicule, Musée d'art contemporain de Montréal, 2006; J'ai entendu un bruit, je me suis saunvé, Or Gallery, Vancouver, 2003. Polarizer, Southern Alberta Art Gallery, Lethbridge, 2009; Let us be up and doing... Contemporary art Gallery, Vancouver, 2008; Divertissements, Point éphémère, Paris, 2007; Improbable et ridicule, Musée d'art contemporain de Montréal, 2006; J'ai entendu un bruit, je me suis saunvé, Or Gallery, Vancouver, 2003.